Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 5.1/mois
Réfugiés et migrants
Agir contre les expulsions

Réfugiés Afghans, ils ont besoin de vous

L’année 2018 a été l’année la plus meurtrière jamais enregistrée depuis le début du conflit afghan. Pourtant, la France n’a pas hésité à renvoyer près de 20 Afghans. Redoublons nos efforts pour 2019.

Ce contenu est mis à jour mois par mois pour suivre les cas des personnes que nous défendons

Jafar : libéré !

Le 7 mai 2019, la préfecture du Val d'Oise a remis en liberté Jafar.

Jafar est un jeune Afghan de 22 ans, qui a dû fuir son pays à cause des Talibans.

Découvrez son témoignage

Farshad et Atefeh: un couple afghan expulsé

Le 21 mai 2019, Farshad et Atefeh ont été expulsés vers la Suède.

En 2018, la Suède a pourtant renvoyé de force 155 personnes Afghanes vers leur pays en guerre.

Le couple risque à présent une expulsion vers l'Afghanistan.

Découvrez leur témoignage

Shajaudin et Sefatullah : Victoire !

Libre ! Le 14 janvier 2019, après des mois de mobilisation, nous avons pu faire libérer Shajaudin.

En novembre 2018, Shajaudin et Sefatullah, deux jeunes Afghans, ont été enfermés au centre de rétention de Rennes. Ils étaient menacés d’expulsion.

Nous avons été plus de 3000 personnes à interpeller le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, afin de stopper ces renvois.

Une mobilisation victorieuse, puisque tous les deux ont fini par être libérés. 

Mohammad : expulsé

Le 20 février 2019, nous avons appris que malgré notre mobilisation, Mohammad, jeune Afghan de 24 ans a été expulsé vers l’Autriche. Ce pays continue pourtant à renvoyer les Afghans dans leur pays en guerre.

Découvrez le témoignage de Mohammad

Sayed : expulsé

Pendant deux mois, nous nous sommes mobilisés pour Sayed, un jeune Afghan de 19 ans. Menacé personnellement par les Talibans, il a fui l'Afghanistan et s'est retrouvé enfermé en Bulgarie.

Le 12 mars 2019, la France l'a renvoyé en Bulgarie, en dépit de nos alertes sur le risque d'une expulsion vers l'Afghanistan.

2018 : une France de moins en moins accueillante

Selon la Mission de l’ONU en Afghanistan (Manua), plus de 10 000 victimes civiles ont été identifiées en 2018, dont 3804 décès et 927 enfants tués.

L’année a été marqué par....

Tandis que le nombre de victimes civiles ne cessait de croître en Afghanistan, la France a poursuivi les renvois forcés vers ce pays et vers des Etats membres connus pour leur politique de renvoi vers l’Afghanistan.

Ainsi, près de 20 Afghans ont été renvoyés dans leur pays. Un choix politique que la France entend poursuivre en 2019.

Face aux risques importants pour les civils, nous nous mobilisons avec La Cimade contre les renvois forcés de personnes afghanes. Nous appelons les autorités à instaurer un moratoire sur les expulsions d’Afghans. Aidez-nous à nous faire entendre en interpellant M. Castaner contre les renvois forcés !

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres