Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 5,1 €/mois
Leonard Peltier
Liberté d'expression

Grâce pour Leonard Peltier

Grâce pour Leonard Peltier

Leonard Peltier, Amérindien Anishinaabe-Lakota, est un prisonnier fédéral. Il purge deux peines consécutives de réclusion à perpétuité pour le meurtre de deux agents du Bureau fédéral d’enquêtes (FBI) en 1975. Après avoir étudié l’affaire de façon approfondie depuis de nombreuses années, Amnesty International émet encore de sérieux doutes quant à l'équité de la procédure qui a abouti à sa condamnation. Selon l’organisation, des facteurs politiques ont influé sur la manière dont l’affaire a été conduite. La demande de libération conditionnelle la plus récente présentée par Leonard Peltier a été rejetée par le Comité des grâces en 2009.Il ne pourra la renouveler qu’en 2024. Toutes les voies de recours ont été épuisées et Leonard Peltier a passé 40 ans en prison. Amnesty International estime qu’au regard des préoccupations qui perdurent sur le plan de la procédure, les autorités des États-Unis devraient requérir la libération de ce détenu pour raisons humanitaires et dans l'intérêt de la justice. Tout au long de son incarcération, Leonard Peltier n’a jamais cessé de clamer son innocence. Il souffre de problèmes de santé chroniques, et son état de santé se dégrade.

Monsieur le Président

Leonard Peltier, Amérindien Anishinaabe-Lakota, est un prisonnier fédéral. Il purge deux peines consécutives de réclusion à perpétuité pour le meurtre de deux agents du Bureau fédéral d’enquêtes (FBI) en 1975. Après avoir étudié l’affaire de façon approfondie depuis de nombreuses années, Amnesty International émet encore de sérieux doutes quant à l'équité de la procédure qui a abouti à sa condamnation. Selon l’organisation, des facteurs politiques ont influé sur la manière dont l’affaire a été conduite. La demande de libération conditionnelle la plus récente présentée par Leonard Peltier a été rejetée par le Comité des grâces en 2009. Il ne pourra la renouveler qu’en 2024. Toutes les voies de recours ont été épuisées et Leonard Peltier a passé 40 ans en prison. Amnesty International estime qu’au regard des préoccupations qui perdurent sur le plan de la procédure, les autorités des États-Unis devraient requérir la libération de ce détenu pour raisons humanitaires et dans l'intérêt de la justice. Tout au long de son incarcération, Leonard Peltier n’a jamais cessé de clamer son innocence. Il souffre de problèmes de santé chroniques, et son état de santé se dégrade. En tant que membre/sympathisant(e) d’Amnesty International, je vous demande, Monsieur le Président, de gracier Leonard Peltier.

 

Adressez vos appels à

Président Joseph Biden

1600 Pennsylvania Avenue NW

Washington, DC 20500, États-Unis

Twitter : @POTUS and @JoeBiden

Copie à :

Ambassade des États-Unis

2, avenue Gabriel,

75008 Paris

 

Si vous recevez des réponses à vos lettres de la part des autorités du pays, renvoyez-les à bappuialaction@amnesty.fr.

Cette action fait partie des "appels mondiaux". Chaque mois, Amnesty International vous propose d'envoyer trois lettres, par courrier postal, aux autorités compétentes, pour faire valoir les droits de personnes victimes d'injustice aux quatre coins du globe. Ces "appels mondiaux" sont publiés également dans la rubrique "Interpeller" du mensuel La Chronique.

Notre action conjointe est-elle efficace ? Oui ! Découvrez des dizaines d'exemples de ce que nous pouvons accomplir ensemble dans notre rubrique "Nos victoires".