Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : € 5.1/mois
Peine de mort et torture

Grâce pour Chiou Ho-shun

Il faut grâcier le Taiwanais Chiou Ho-shun

Chiou Ho-shun, arrêté en 1988, a été reconnu coupable de meurtre et condamné à mort en 1989. L’accusation reposait sur ses « aveux », alors qu’il a été torturé à plusieurs reprises. Aucune preuve matérielle reliant Chiou Ho-shun aux crimes commis n'a jamais été présentée. En raison de nombreux éléments douteux, la Cour suprême a renvoyé l’affaire à 11 reprises. Cependant, en 2011, elle a confirmé la condamnation de Chiou Ho-Shun à la peine de mort. Tous les recours possibles ont été épuisés et il attend toujours en prison que la justice annule sa condamnation. Chiou Ho-shun n’est plus un jeune homme d’une vingtaine d’années mais un prisonnier aux cheveux gris qui a eu 61 ans le 7 avril dernier.

Lettre à envoyer :

Madame la Présidente,

 

Chiou Ho-shun, arrêté en 1988, a été reconnu coupable de meurtre et condamné à mort en 1989. L’accusation reposait sur ses « aveux », alors qu’il a été torturé à plusieurs reprises. Aucune preuve matérielle reliant Chiou Ho-shun aux crimes commis n'a jamais été présentée. En raison de nombreux éléments douteux, la Cour suprême a renvoyé l’affaire à 11 reprises. Cependant, en 2011, elle a confirmé la condamnation de Chiou Ho-Shun à la peine de mort. Tous les recours possibles ont été épuisés et il attend toujours en prison que la justice annule sa condamnation. Chiou Ho-shun n’est plus un jeune homme d’une vingtaine d’années mais un prisonnier aux cheveux gris qui a eu 61 ans le 7 avril dernier.

En tant que membre et sympathisant(e) d’Amnesty International, je vous demande d’accorder votre grâce à Chiou Ho-shun qui se trouve dans le quartier des condamnés à mort depuis 32 ans. De plus je vous demande de suspendre toutes les exécutions et l'imposition de nouvelles condamnations à mort, première étape vers une abolition totale de la peine capitale à Taïwan.

Veuillez agréer, Madame la Présidente, l'expression de ma haute considération. >

Destinataires

Tsai Ing-wen

Présidente de la République de Chine (Taïwan),

Cabinet de la Présidente No. 122, Sec. 1, Chongqing S. Road

Zhongzheng District

Taipei City 100

Taïwan

(République de Chine)

 

Copie au :

Bureau de représentation de Taipei en France

78, rue de l’Université, 75007 Paris

E-mail : fra@mofa.gov.tw

Si vous recevez des réponses à vos lettres de la part des autorités du pays, renvoyez-les à bappuialaction@amnesty.fr.

Cette action fait partie des "appels mondiaux". Chaque mois, Amnesty International vous propose d'envoyer trois lettres, par courrier postal, aux autorités compétentes, pour faire valoir les droits de personnes victimes d'injustice aux quatre coins du globe. Ces "appels mondiaux" sont publiés également dans la rubrique "Interpeller" du mensuel La Chronique.

Notre action conjointe est-elle efficace ? Oui ! Découvrez des dizaines d'exemples de ce que nous pouvons accomplir ensemble dans notre rubrique "Nos victoires".