Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 5.1/mois
Florence Parly © REUTERS/Jean-Paul Pelissier

Florence Parly © REUTERS/Jean-Paul Pelissier

Florence Parly © REUTERS/Jean-Paul Pelissier

Contrôle des armes
Interpellez la ministre des Armées

Yémen : Dites stop aux ventes irresponsables d'armes de la France

Il existe un énorme risque que les transferts d’armes à la coalition saoudienne contreviennent aux engagements internationaux de la France. Il est temps de mettre un terme à ce commerce irresponsable. Vous pouvez agir ! Interpellez Florence Parly, la ministre des Armées, pour exiger l’arrêt de ces ventes.

Au Yémen, depuis le début du conflit, plusieurs milliers de civils ont été tués, dont un grand nombre dans les frappes aériennes effectuées par la coalition dirigée par l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis.

La France est un des premiers fournisseurs d’équipements militaires de l’Arabie saoudite et des Émirats arabes unis. Or, il existe un risque juridiquement élevé que ces transferts d’armes soient illicites au regard des engagements internationaux de la France..

Le manque de transparence de la France sur ses transferts d’armes en général et l’absence de tout contrôle parlementaire, ne permettent pas aujourd’hui de s’assurer qu’elle respecte ces engagements.

Lire aussi : Armes au Yémen, la France mise en cause

Voilà quatre ans que le conflit au Yémen a débuté. Quatre ans que les civils en payent le prix. Quatre ans que la France continue d’alimenter en armes les pays de la coalition.

Cette complicité doit cesser ! Nous devons faire pression sur le ministère des Armées et exiger l’arrêt des ventes d’armes.

Est-ce que notre mobilisation peut changer les choses ? Oui. Lors de notre dernière action, nous avons poussé Marielle de Sarnez, présidente de la commission des affaires étrangères au Parlement, à prendre position sur les ventes d’armes françaises à la coalition engagée au Yémen et nous avons obtenu gain de cause !

Interpellez la ministre des Armées

Aidez-nous à obtenir de Florence Parly l’arrêt des ventes d’armes aux pays engagés au Yémen.

Sur Twitter

Interpeller Florence Parly, la ministre des Armées.

Madame @florence_parly, vendre des armes aux pays engagés au Yémen, c'est risquer que la France se rende complice de crimes de guerre. Il est temps de faire passer l'intérêt humain avant les intérêts financiers. Nous savons que vous en avez le pouvoir, stoppez ces ventes d'armes!

Sur Facebook

Voici un exemple de commentaire à poster sur les publications Facebook de Florence Parly :

Madame Florence Parly, vendre des armes aux pays engagés au Yémen, c'est prendre le risque que la France se rende complice de crimes de guerre. Il est temps de faire passer les intérêts humains avant les intérêts financiers. Nous savons que vous en avez le pouvoir : stoppez ces ventes d'armes ! 

> Aller sur la page Facebook de la ministre des Armées, Florence Parly

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres