Inde : deux sœurs condamnées à être violées

Photo © Arindam Mukherjee

[31/08/2015]

Le 30 juillet, dans le district de Baghpat de l'État d'Uttar Pradesh, dans le nord de l'Inde, un conseil de village composé uniquement d'hommes et ne résultant pas d'élections a ordonné qu'une femme dalit et sa sœur mineure soient violées et exhibées nues, à titre de châtiment pour les actions de leur frère. 

Ce dernier avait quitté le village avec une femme mariée issue d’une famille jat, une caste dominante, « supérieure » à la leur.

En représailles, des membres de la famille de la femme et de la communauté jat s’en sont pris à l’ensemble de la famille.

Les deux sœurs et leur famille ont fui le village et auraient trouvé refuge à Delhi.

Amnesty International lance une action en direction des autorités de l’Uttar Pradesh pour ces jeunes femmes et les membres de leur famille soient protégés (en savoir plus).


CETTE ACTION EST MAINTENANT TERMINEE : merci de l'avoir soutenue !

Pour mémoire , le message au directeur général de la police de l’Uttar Pradesh était :

Monsieur le directeur général de la police

Je vous appelle à prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité de Meenakshi Kumari, de sa sœur et du reste de leur famille, dans le respect de leurs souhaits, et à veiller à ce qu'ils puissent rentrer chez eux.

Je vous demande de mener dans les meilleurs délais une enquête approfondie et impartiale sur la décision du khap panchayat d'ordonner le viol des deux sœurs et, s’il existe des preuves suffisantes, d'engager des poursuites contre les suspects.

Je vous appelle enfin à garantir la sécurité de la femme de la famille de la caste dominante et à prendre les mesures nécessaires pour éviter qu'elle ne soit victime de violences

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Directeur, l'expression de mes sincères salutations.
Cette pétition est maintenant terminée. Merci de votre soutien aux actions d'Amnesty International.