AI s’est entretenue avec des victimes des exactions

Des preuves attestent d’actes isolés imputables aux deux camps, mais qui n’ont pas l’ampleur dénoncée par les médias et les autorités russes. Image © AI

Shiite Muslim fighters from Saraya al-Salam (Peace Brigades) August 2014 © AFP/

Des milices chiites, soutenues et armées par le gouvernement irakien, ont enlevé et tué des dizaines de civils sunnites ces derniers mois et bénéficient d'une impunité totale pour ces crimes de guerre. © AFP/ Getty images

Dans le monde, des pays continuent de condamner à mort et d’exécuter  des personnes souffrant d’un handicap mental ou intellectuel,  en violation des normes internationales.

Chiite Muslim fighters from Saraya al-Salam (Peace Brigades) August 2014 © AFP/

Signez

[21/10/2014]

Irak : pas d’impunité pour les milices

Depuis qu’un groupe armé se faisant appeler État islamique (ÉI) a pris le contrôle d’une majeure partie du nord de l’Irak en juin dernier, des attaques motivées par l'...

Signez ici

© privé

Bougez

[03/11/2014]

Rencontre débat avec Hakan Yaman, son avocate et le collectif Taksim Paris

[Personnes en danger]

[Paris]

Le 3 juin, Hakan Yaman finit sa journée de travail et se gare près de chez lui. A proximité, des policiers s’en prennent à des manifestants. Il sera tabassé, brûlé vif et...
Action contre la torture en Ouzbékistan à Paris © PY Brunaud

Grâce à vous

[21/10/2014]

Plus de 42.000 signatures en faveur de Dilorom Abdoukadirova, victime de torture en Ouzbékistan

[Mauvais traitements]

Plus de 42.000 signatures ont été récoltées en faveur de Dilorom Abdoukadirova en France et plus de 200.000 par l'ensemble de notre mouvement pour demander au président de l’...

Amnesty International France samedi dernier au campement de Bobigny © AIF

Les actus

Expulsions forcées à Bobigny : des dizaines de Roms de plus à la rue

[21/10/2014]

L’expulsion du campement dit « des Coquetiers » est intervenue aujourd’hui 21 octobre à la mi journée. Seules 130 personnes, sur les plus de 300 habitants de ce campement, se sont vues proposer des solutions alternatives de relogement. 

Lire la suite