Le 30 août est la Journée internationale des victimes de disparition forcée. A cette occasion nous lançons une campagne internationale pour attirer l’attention sur le sort de milliers de victimes de disparition forcée en Syrie.

Mission Amnesty International au Yemen © alshehri "alix507"

Les frappes aériennes de la coalition dirigée par l’Arabie saoudite et les attaques lancées par des groupes armés pro et anti-houthis au sud du Yémen, ont tué de très nombreux civils - parmi lesquels des dizaines d’enfants. 

Migrants à la frontières entre la Grèce et la macédoine © AI

Des murs de barbelés, des agents anti-émeutes, des chars blindés… Il existe une véritable crainte que des réfugiés et des migrants se retrouvent bloqués dans un no-man’s land au milieu des Balkans , tandis que l’UE leur tourne le dos. 

Des yézidis fuient le mont Sinjar en août 2014 © Amnesty International

Signez

[16/06/2015]

Irak : protégez les civils

Un an après la prise de Mossoul, au Nord de l’Irak, par le groupe se faisant appeler l'État Islamique (EI), l'Irak est en proie à une crise humanitaire sans précédent, tandis...

Signez ici

Festival International de photojournalisme Visa pour l'Image à Perpignan

Bougez

[29/08/2015 - 12/09/2015]

Festival International de photojournalisme Visa pour l'Image à Perpignan

[Perpignan]

Les membres du groupe de Perpignan tiendront un stand d'information et de signatures les samedis 29 août après-midi, 5 et 12 septembre en journée.
Arely Gómez, procureure générale du Mexique © Amnesty International

Grâce à vous

[21/08/2015]

Torture au Mexique : 110.000 signatures pour demander de meilleures enquêtes

[Stop Torture]

Lundi 17 août, plus de 110 000 signatures ont été remises à Arely Gómez (procureure générale du Mexique) lors d’une rencontre avec une de nos délégations.

Inde, rassemblement pour la journée mondiale des droits des femmes © NOAH SEELAM

Les actus

Inde : deux sœurs condamnées à être violées par un conseil de village

[31/08/2015]

Le 30 juillet, dans le district de Baghpat de l'État d'Uttar Pradesh, dans le nord de l'Inde, un conseil de village composé uniquement d'hommes et ne résultant pas d'élections a ordonné qu'une femme dalit et sa sœur mineure soient violées et exhibées nues. Les deux sœurs et leur famille ont fui le village et ont trouvé refuge à Delhi. Amnesty International lance une action pour que ces jeunes femmes et les membres de leur famille soient protégés.

Lire la suite