Libérez immédiatement les membres de la Lucha !

Serge Sivya au centre lors des 10 jours pour signer © AIF
Serge Sivya au centre lors des 10 jours pour signer © AIF

[17/02/2016]

Le 16 février 2016, 7 jeunes activistes du mouvement Lucha (Lutte pour le changement) ont été arrêtés par les forces de sécurité, à Goma et Kinshasa. Leurs téléphones ont été coupés. Parmi eux, Serge Sivya, activiste invité en France en décembre dernier lors des 10 jours pour signer.

Cette action est maintenant termnée : merci de l'avoir soutenue !

Pour mémoire, l'appel au Ministre de la Justice était :

Monsieur le Ministre, 

7 jeunes militants de la Lutte pour le changement (LUCHA) ont été arrêtés par les forces de sécurité, à Goma et Kinshasa. Leurs téléphones ont été coupés. 

Le 16 février à 5 h du matin à Goma, les forces de sécurité ont arrêté Rebecca Kavugho, Serge Sivya, Justin Kambale, John Anipenda, et Ghislain Muhiwa

Au même moment à Kinshasa, deux autres membres de la Lucha, Bienvenu Matumo et Marc Héritier Capitaine, ont été arrêtés. 

Les membres de la LUCHA sont connus pour leurs modes d’action non-violents en faveur des droits des Congolais, et notamment en faveur d’une meilleure gouvernance démocratique dans le pays. 

D’après Amnesty International, toutes ces personnes ont été vraisemblablement arrêtées en lien avec la grève  générale organisée par de nombreuses organisations de la société civile  pour protester contre le possible report des élections générales.  

Aussi, je vous demande instamment de faire en sorte que tous les militants de la Lucha soient libérés immédiatement, à moins qu'ils ne soient inculpés sur la base de charges internationalement reconnues. 

En attendant, les autorités doivent révéler les lieux de leur détention, et s’assurer qu’ils ne soient soumis à aucun mauvais traitement. 

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma haute considération. 

Cette pétition est maintenant terminée. Merci de votre soutien aux actions d'Amnesty International.