"Les carnets de Guantánamo" : une plongée au cœur de cette prison

"Les carnets de Guantánamo" : une plongée au cœur de cette prison

[14/01/2015]

UNE PUBLICATION INTERNATIONALE

Publiés en même temps en France et dans une dizaine de pays, ce texte inédit -  longtemps classé secret défense -,  permet de comprendre la violence et l’aberration de ce centre de détention. 

Un questionnement nécessaire sur les dérives liés à la lutte contre le terrorisme.

LE JOURNAL DE MOHAMEDOU Á GUANTÀNAMO

Détenu depuis août 2002, Mohamedou Ould Slahi n’a jamais été inculpé par la justice américaine. Et alors qu’un juge fédéral a ordonné sa libération, le gouvernement des États-Unis a décidé d’ignorer cette décision.

En 2005, trois ans après son arrestation, Mohamedou a commencé à rédiger un journal. Il y raconte sa vie telle qu’elle était avant qu’il disparaisse dans les limbes du système pénitentiaire américain, pour ce qu’il qualifie « d’interminable tour du monde » de la détention et des interrogatoires ; il y décrit son quotidien de prisonnier à Guantánamo. Son journal n’est pas seulement la chronique fascinante d’un déni de justice, c’est aussi un récit profondément personnel : terrifiant, parfois férocement drôle, et d’une grande élégance.

LE COMMANDER EN LIGNE DANS NOTRE E-BOUTIQUE

Si Guantánamo n’a jamais été caché, jamais il ne nous a été permis d’entrer ainsi au plus près et au plus effrayant de cette prison. La prise de conscience du scandale que représente Guantánamo est désormais acquise. La parution dans plusieurs pays de ces carnets inédits est un pas supplémentaire.