"Des hommes vivent ici" un livre de Marion Osmont

"Des hommes vivent ici" un livre de Marion Osmont
© Marion Osmont Editions Images Plurielles

[28/11/2012]

Dix ans après la fermeture du camp de Sangatte, des centaines d'hommes et de femmes vivent à Calais et sur e littoral dans des hangars à l'abandon, dans des campements dans les zones industrielles, dans des cabanons sur les plages, sous des abris de toile de bâche dans les champs.
Après deux ans de terrain dans les squats et les jungles, Marion Osmont raconte le parcours et le quotidien de ces exilés, et invite à une réflexion sur le droit d'asile en Europe.

Un livre témoignage et photographies de Marion Osmont
Editions Images Plurielles,
postfacé par Amnesty International et Médecins du Monde.



COMMANDEZ CET OUVRAGE DIRECTEMENT EN LIGNE sur notre e-boutique



 

L'ouvrage se structure en trois parties :

Le  récit d’Ammanuel

© Marion Osmont© Marion OsmontAmmanuel a 24 ans. Il quitte son pays, l’Ethiopie à l’âge de 17 ans, traverse le Soudan et rejoint la Libye. Ses cinq premières tentatives de traversée de la Méditerranée échouent. Après trois années passées en Libye, pendant lesquelles il a été emprisonné, racketté, vendu, Ammanuel parvient à rejoindre l’Italie, puis la France. Ammanuel raconte les quatre années qu’ont duré son trajet d’Addis- Abeba jusqu’à Calais, sa vie quotidienne en Libye, les sévices et les humiliations ; ses traversées de la Méditerranée, les naufrages et les noyés.

 

Le  Porfolio sur  Haroon

© Marion Osmont© Marion OsmontHaroon a 25 ans. Il fuit le Darfour en 2006, et rejoint l’Europe en traversant la Méditerranée en boat people. La demande d’asile d’Haroon est traitée en procédure prioritaire : il n’a pas droit à un hébergement, il vit en squat à Calais. Les photographies de Haroon à Calais illustrent sa vie quotidienne, pendant deux ans, de squat en squat, au gré des expulsions et des destructions. Les photographies sont accompagnées de courts textes qui racontent ses démarches administratives et sa fatigue de vivre à la rue.

 

Des  Analyses et témoignages pour approfondir

Droit d’asile, procédure prioritaire, règlement Dublin II, délit de solidarité… l’auteur propose des analyses qui éclairent les parcours d’ Ammanuel et Haroon, comme ceux des centaines d’autres présents à Calais.

© Marion Osmont© Marion OsmontClaire Rodier, juriste au Gisti, replace le récit de Ammanuel dans le contexte de la dégradation du droit d'asile, apportant un éclairage sur les relations entre Union Européenne et Libye.

Sylvie Copyans, secrétaire de Salam
, évoque 10 ans d’engagement auprès des migrants, et raconte la pression judiciaire exercée sur l’association et ses bénévoles.

Mathieu Quinette, coordinateur de la mission Migrants Nord Littoral de Médecins Du Monde
, raconte le harcèlement policier, la difficulté à mettre en place des programmes de santé en l’absence d’une volonté des pouvoirs publics, et propose des perspectives en terme et d’hébergement de prise en charge sanitaire.