Bidonville à Accra, Ghana

Effectivité des droits

Tout effort de lutte contre la pauvreté doit comprendre un engagement des Etats à respecter les droits fondamentaux des personnes les plus démunis et à étudier la façon dont les atteintes aux droits humains engendrent de la pauvreté.

Effectivité des droits - Donnons aux droits force de loi

Les droits économiques, sociaux et culturels (DESC) d'un grand nombre de personnes dans le monde, notamment celles qui vivent dans la pauvreté et les autres populations marginalisées, sont bafoués quotidiennement. Il s'agit notamment des droits à l'éducation, au logement, à l’eau et aux systèmes d’assainissement, à la santé et à l’alimentation. Le non-respect de ces droits fondamentaux contribue à enfoncer encore plus profondément les populations démunies dans la pauvreté et l'exclusion.

Violations des droits fondamentaux

•    Privation de l’accès à la justice
Trop souvent, les personnes concernées sont privées d’accès à la justice quand elles essaient de défendre leurs droits.

•    Les droits économiques, sociaux et culturels ne sont ni reconnus ni respectés
Dans de nombreux pays, la plupart ou la totalité de ces droits n'ont pas un caractère exécutoire ou ne sont pas reconnus par la loi, ce qui laisse aux personnes lésées bien peu d'espoir de recours effectif. Les voies de recours peuvent également être inefficaces pour fournir une réparation aux victimes (y compris indemnisation, réinsertion et restitution), voire ne pas être correctement mises en œuvre.

Exigeons la dignité

Au cours de ces dernières années, avec d'autres organisations locales, nationales et internationales, Amnesty International a fait campagne pour renforcer le caractère exécutoire des droits économiques, sociaux et culturels. Un travail prolongé par la campagne Exigeons la dignité. Amnesty International fait campagne pour l’entrée en vigueur du protocole facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels. Le Protocole facultatif établit un mécanisme international offrant une voie de recours à ceux qui ne peuvent pas obtenir justice dans leur pays. Les décisions prises par ce nouveau mécanisme seront susceptibles d'influencer les décisions des tribunaux nationaux et régionaux à travers le monde.
Amnesty International va profiter de cette occasion pour entamer un dialogue avec les gouvernements, afin de débattre des mesures que ces derniers doivent prendre au niveau national pour rendre les droits économiques, sociaux et culturels exécutoires et offrir aux victimes un recours efficace. Amnesty International fera également campagne pour l’application des décisions judiciaires essentielles concernant les droits économiques, sociaux et culturels.

Thématiques

Donnez aux droits force de loi


Imaginez que votre gouvernement démolisse votre maison sans avertissement.


Vous ne pouvez pas vous y opposer et vous vous retrouvez à la rue.
Le quartier est jonché de déchets, le sol contaminé par les égouts, ce qui vous expose, ainsi que vos enfants, à diverses maladies, mais votre gouvernement refuse d’agir.
Pour trop de gens, les droits à un logement convenable, à l’alimentation, à l’eau, à la santé, au travail et à l’éducation sont bafoués quotidiennement.