Aller au contenu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 5,1 €/mois
Action coup de poing devant le siège de la Fédération française football
Notre action coup de poing devant la Fédération française de football © Benjamin Girette

Notre action coup de poing devant la Fédération française de football © Benjamin Girette

Notre action coup de poing devant la Fédération française de football © Benjamin Girette

Réfugiés et migrants

Qatar 2022 : notre combat pour ramener la Coupe à la raison !

En 2010, la FIFA confiait l’organisation du Mondial de football 2022 au Qatar. Depuis, nous n‘avons eu de cesse de dénoncer l’exploitation des travailleuses et travailleurs migrants dans le pays. Il y a un an, à l’approche du coup d’envoi de l’événement, nous avons intensifié nos actions en France.

Ensemble, sans relâche, nous alertons l’opinion publique sur les conditions de vies indignes de millions de personnes au Qatar et faisons pression sur les instances sportives qui peuvent influencer le Qatar. Aujourd’hui, on fait le point sur toutes nos actions, victoires et, inévitablement, déceptions.

Changez le quotidien de milliers de travailleurs migrants en signant notre pétition !

Un dialogue à sens unique avec la Fédération française de football

Depuis 2016

En 2016 déjà, nous lancions une pétition adressée à la Fédération française de football (FFF) pour exiger le respect des droits des travailleurs migrants au Qatar. Malgré l’alerte des 43 000 personnes qui ont signé la pétition, la FFF n’a jamais répondu à nos sollicitations de rencontre pour la lui remettre. Nous nous sommes tout de même rendus devant les locaux de la FFF pour déposer dans la boîte aux lettres les signatures obtenues.

Lire aussi : Plus de 40 000 personnes contre l'exploitation au Qatar

Remise des 43065 signatures à la FFF le 28/2/2017

Remise des 43065 signatures à la FFF le 28/2/2017 © Lola Ledoux pour Amnesty International France

Opération coup de poing devant la Fédération française de football

13 décembre 2021

Depuis 2016, nous alertons la FFF sur la situation dramatique des travailleurs et travailleuses migrants exploités sur les chantiers de la Coupe du monde au Qatar. Lettres, courriers, demandes de rendez-vous, … Pendant des mois, des années, nos alertes sont restées lettres mortes.

Le constat : seule la pression médiatique pouvait les faire sortir de leur silence.

C’est pour cela que nous avons décidé de passer à l’étape supérieure avec une petite visite inopinée. À la première heure, le mercredi 15 décembre, nous avons déployé une immense bâche sur la façade du siège de la FFF, pour siffler sa faute et la mettre face à ses responsabilités.

Lire aussi : Opération coup de poing devant le siège de la FFF

Opération coup de poing devant les locaux de la FFF

Opération coup de poing devant les locaux de la FFF © Benjamin Girette

Un rendez-vous avec la Fédération française de football

Le 19 avril 2022

Après des mois d’attente, nous avons ENFIN obtenu un rendez-vous avec les dirigeants de la FFF.

Notre délégation était composée de Cécile Coudriou, notre présidente, Sabine Gagnier, la responsable du programme Non-discrimination, et Lola Schulmann, notre chargée de plaidoyer sur les droits économiques et sociaux. Côté FFF, nous avons rencontré Noël Le Graët, le président, Florence Hardouin, la Directrice générale, Erwan Le Provost, le directeur des Relations institutionnelles et Internationales et Alexandre Chamoret, le directeur de la Communication.

L’objectif de cette réunion était d’initier un véritable dialogue dans la durée avec la FFF et obtenir des engagements clairs et publics de sa part concernant le respect des droits humains au Qatar.

[de gauche à droite] Cécile Coudriou, notre présidente sortante, Lola Schulmann, notre chargée de plaidoyer et Sabine Gagnier, notre responsable du programme non-discrimination, lors de leur rendez-vous à la FFF

Malheureusement le président de la FFF a clairement exprimé qu’aucune prise de parole publique de sa part n’était envisageable. Quatre mois plus tard, aucun nouveau rendez-vous n’a été accepté. Un dialogue rapidement rompu donc…

La question des droits humains n’est apparemment pas un sujet pour la FFF. Alors que d’autres fédérations européennes prennent la parole sur les violations des droits humains des travailleurs au Qatar, on a l’impression que le sujet est tabou dans le foot français, ce qui est particulièrement inquiétant.

Lola Schulmann, notre chargée de plaidoyer

Face au mutisme de la FFF, nous avons donc choisi de sensibiliser et de mobiliser les supporters et les joueurs à travers plusieurs actions de mobilisation.

Les matchs de l’équipe de France : une occasion pour sensibiliser les supporters

De mars à juin 2022

Jusqu’à la Coupe du Monde, partout en France, nos militantes et militants ont organisé de nombreuses actions sur le terrain à l’occasion de différents matchs. Le but ? Interpeller les acteurs (sportifs, politiques, médiatiques) qui peuvent faire pression sur les organisateurs de la Coupe du monde et faire part de leurs revendications au plus haut niveau des instances footballistiques.

À Marseille, à Paris, à Strasbourg et à Lille, nos militants et militantes se sont donc déployés devant les stades dans lesquels se déroulaient des matchs de l’Equipe de France pour sensibiliser les supporters aux conditions de vie des travailleurs migrants.

Nos groupes et antennes jeunes de Marseille et Aix-en-Provence étaient devant le stade Vélodrome de Marseille le 25 mars pour sensibiliser les supporters de l’Equipe de France lors du match France – Côte d’Ivoire. Des milliers de dépliants distribués et une centaine de cartes écrites aux joueurs pour les alerter sur les conditions des travailleurs et travailleuses migrants au Qatar ! 

Nos groupes et antennes Jeunes de Lille et Villeneuve d’Ascq se sont mobilisés le 29 mars, au Stade Pierre Mauroy, pour le match amical de la France face à l’Afrique du Sud. Plusieurs pétitions ont été signées et des milliers de dépliants informatifs ont été distribués !

Notre antenne jeunes de Strasbourg et le Maquis Alsace-Lorraine ont réalisé une action commune le 2 avril 2022, au lendemain du tirage au sort du Mondial. Malgré la pluie et la neige, le match de football populaire a eu un grand succès, avec la présence de plusieurs médias !

Des interpellations des joueurs de l’équipe de France

Depuis mai 2022

Les joueurs de l’équipe de France vont se déplacer au Qatar en novembre 2022 pour tenter de « ramener la Coupe à la maison ». Chez Amnesty International, on demande aux joueurs de ramener la coupe à la RAISON, et d’agir à nos côtés en solidarité avec les travailleuses et travailleurs migrants du Qatar. Depuis plusieurs mois, nous les interpellons pour les sensibiliser.

En mai 2022, nous avons lancé une action de mobilisation en ligne pour que nos sympathisants et militants puissent interpeller, par mail et sur Twitter, les joueurs de l’équipe de France. Plus de 4 500 interpellations ont été réalisées à ce jour.

Vous aussi interpellez les joueurs de l'équipe de France !

En parallèle, nos militantes et militants font signer des cartes postales d’interpellation des joueurs de l’équipe de France auprès du grand public. Chacune et chacun peut ainsi contacter le joueur de son choix et l’appeler à se mobiliser pour les droits humains au Qatar. Des centaines de cartes ont déjà été envoyées à Clairefontaine, camp d’entrainement de l’équipe de France.

En outre, le 19 juin 2022, nous avons publié une lettre ouverte adressée aux Bleus et reprise par de nombreux médias. La voici 👇

 Chers Bleus,  

Nous ne comptons plus les moments où vous nous avez fait vibrer, à l’issue parfois de matchs intenses, vrillant nos nerfs jusqu’au coup de sifflet final !  Vous êtes la meilleure équipe au monde (au moins jusqu’en novembre), et vous le prouverez certainement une fois encore lors de ce Mondial 2022, au Qatar. Vous entrerez dans la légende, si en tant que champions du monde en titre, vous nous aidez à défendre et soutenir les personnes migrantes travaillant dans des conditions indignes au Qatar, et sans qui ce Mondial n’aurait jamais pu voir le jour. Votre talent vaut de l’or, votre parole doit peser tout autant ! 

Epuisement, maladie, chaleur insoutenable : il est impossible de connaître le nombre de décès - probablement des milliers -, sur les chantiers des stades et infrastructures qui serviront l’hiver prochain à la grande fête du football. Ils travaillent dans la construction, l’hôtellerie, la restauration, pour des agences de sécurité ou comme chauffeurs de taxis. Au Qatar, vous croiserez sans doute ces travailleurs migrants dans votre hôtel ou lors de vos déplacements entre les stades et autres lieux d’entraînements.  

Lire la suite de notre lettre

Des actions de nos militants partout en France

De juillet à août 2O22

Nos militants et militantes se sont mobilisés lors de plusieurs festivals d'été.

Au Solidays, par exemple, nos militants ont organisé une animation liée au foot pour aller à la rencontre des festivaliers et les sensibiliser. Au Summer Vibration Festival, plus de 1300 festivaliers ont signé la pétition adressée à la FFF.

Nos militants et militantes font signer la pétition "Ramenez la coupe à la raison" lors du Summer Vibration Festival

Nos militants et militantes font signer la pétition "Ramenez la coupe à la raison" lors du Summer Vibration Festival

Autre exemple. Du 5 au 7 août 2022, lors du premier festival "Semeurs Fest", qui s'est tenu à Redon, les militants de notre groupe local ont organisé une action symbolique d’envergure, afin d’alerter sur les violations de ces milliers de travailleurs migrants. Ils ont lancé dans le ciel une montgolfière-ballon de football.

Un ballon pour le Qatar, Redon

Lire aussi : Le témoignage militant de notre groupe local de Redon

Notre documentaire sur "Les exploités du Qatar"

Le 12 septembre, à deux mois du coup d’envoi de la Coupe du monde, nous diffusons un documentaire sur les conditions des vies des travailleurs au Qatar. Des projections-débat seront organisées par nos militantes et militants partout en France pour sensibiliser le plus grand monde à la terrible réalité qui se cache derrière les paillettes affichées par le Qatar.

Loading...

Les actions de la rentrée

A quelques mois de la coupe du monde, notre mobilisation continue. Devant les stades lors de matchs de l’Equipe de France, dans les stades en régions et sur les « fans zones » de la coupe du monde, dans les bars, dans les festivals, dans les écoles, dans les facs et partout en France, nos militantes et militants continuent de se mobiliser pour que la coupe du monde laisse un héritage positif aux travailleurs du Qatar.

Agir

Vous aussi agissez !

A deux mois du coup d’envoi du Mondial 2022, il est encore temps de ramener la coupe à la raison et de changer la vie de milliers de travailleurs migrants au Qatar.

Qatar 2022 : notre combat pour ramener la Coupe à la raison ! - Amnesty International France