Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 34
Faire un don

Aidez-nous à changer des vies dès aujourd'hui.

Faites un don.

Espace presse

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Espace presse
Aller à...

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Communiqué de presse

Monsieur Macron, accueillons l’Aquarius !

Publié le 25.09.2018.

Le Panama vient de retirer son pavillon à l’Aquarius sous la pression du gouvernement italien. Alors que près de 1 700 personnes ont perdu la vie en Méditerranée depuis le début de l’année 2018 et qu’une personne sur seize est morte en mer durant l’été, sauver des vies en Méditerranée est un impératif, à la fois légal et moral.

Les ONG ont réalisé plus de 40 % des opérations de sauvetage entre 2017 et 2018. Au lieu d’être salué, ce travail fait l’objet de menaces, de poursuites judiciaires et de pressions de la part de certains gouvernements de l’Union européenne. De nombreuses missions des ONG ont été interrompues de ce fait.

L’Aquarius est l’un des deux derniers navires qui poursuivent cette action et le seul patrouillant sur la route de la Méditerranée centrale à proximité de la Libye. Il risque, demain, de ne plus pouvoir exercer ses missions de sauvetage en mer faute de disposer d'un pavillon.

La France avait détourné les yeux en juin dernier, refusant d'accueillir l'Aquarius, qui avait finalement accosté en Espagne. La répétition d'une telle démission morale serait intolérable.

Si une politique européenne globale à l'égard des migrations semble inaccessible à court terme, sauver des vies reste la responsabilité immédiate de chaque État.  La réponse ne peut être le silence, les tergiversations et le renvoi mutuel de responsabilité.

Emmanuel Macron doit aujourd’hui prendre ses responsabilités : nous lui demandons d’ouvrir les ports français pour que l’Aquarius et ses 58 naufragés soient accueillis. Par ailleurs, nous lui demandons solennellement de faire pression pour que le Panama rétablisse son pavillon et, si cela n’aboutit pas, d’octroyer sans délai un pavillon français à l’Aquarius.

Contacts presse

Amnesty International – Véronique Tardivel : 01 53 38 65 41 / 06 76 94 37 05 / vtardivel@amnesty.fr 

La Cimade – Rafael Flichman : 01 44 18 72 62 / 06 42 15 77 14 / rafael.flichman@lacimade.org

Médecins du Monde – Fanny Mantaux : 01 44 92 13 81 / fanny.mantaux@medecinsdumonde.net

Secours Catholique – Sandrine Verdelhan : 01 45 49 74 93 / sandrine.verdelhan@secours-catholique.org

Espace presse
Aller à...

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Rester informé(e)
Et recevoir nos newsletters
AMNESTY INTERNATIONAL FRANCE
76, boulevard de la Villette - 75940 Paris cedex 19
Téléphone: (+33) 01 53 38 65 65
Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres