Aller au contenu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 5,1 €/mois

WE MADE IT #3 | Argentine : IVG, la révolution des femmes  

Le combat des Argentines pour la légalisation de l'avortement est historique. Après des décennies de lutte, l’avortement devient enfin légal dans le pays en 2020. Elles l’ont fait. La force de ces femmes ? Une détermination sans faille hasta que sea ley (jusqu'à ce que ce soit la loi). Dans WE MADE IT, on vous embarque dans cette victoire.

WE MADE IT, le podcast d'Amnesty International qui revient sur des combats qui ont changé des vies, des victoires qui ont changé des lois.

Buenos Aires, 30 décembre 2020. Les Argentines sont rassemblées par centaines de milliers autour du Parlement, à attendre le résultat du vote pour ou contre la loi, pour ou contre le droit à l’avortement. Soudain, une clameur gigantesque envahit la rue : Es ley ! (« C’est légal ! »). Le Sénat vient de rendre l’avortement légal en Argentine, jusqu’à la quatorzième semaine de grossesse.

C’est le combat des Argentines que retrace WE MADE IT. Trois épisodes qui vous embarquent dans les rues de Buenos Aires, auprès des femmes qui se sont battues pour légaliser l’avortement dans le pays, au cœur du Sénat argentin, aux côtés de la députée Silvia Lospennato, qui a porté haut et fort la proposition de loi devant le Parlement.

Entre espoirs, désillusions, soulagements et solidarité, retour sur des années de lutte pour que les personnes pouvant être enceintes puissent disposer librement de leur corps.


Paola Garcia Rey
On pense que l'Argentine peut être aujourd'hui un phare de cette lumière verte qui éclaire ou va éclairer tout le continent.
Directrice adjointe d'Amnesty International Argentine

Silvia Lospennato
Il y a eu des milliers de femmes qui criaient dans la rue sous mes fenêtres. Elles transmettaient une énergie et un besoin immense pour que la loi puisse avancer.
Députée argentine

Eva Borjas
Quand un pays légalise l'avortement, ça s'accompagne de politiques publiques d'accès à la contraception, d'éducation sexuelle, des campagnes de sensibilisation aux droits à décider, etc.
Consultante pour la Fédération internationale pour la planification familiale

Épisode 1/3 | La marée verte 

Depuis la dictature (1976-1983), les Argentines se sont toujours battues pour leurs droits. Un esprit de conquête transmis de mère en fille, de génération en génération. Dans les années 2000, le mouvement féministe prend de l'ampleur et un symbole apparaît : le foulard vert. Arboré par les manifestantes de Ni Una Menos (Pas une de moins) et par toutes les militantes pro-choix, il devient incontournable et divise l'opinion dans le débat public. En 2018, un projet de loi pour légaliser l'avortement est mis sur la table. Approuvé par l'Assemblée, il sera rejeté par le Sénat quelques semaines plus tard.

Épisode 2/3 | « Que ce soit la loi ! »

La désillusion de 2018 donne encore plus de force à la lutte. La mobilisation pour un avortement sûr et légal est immense et l'argument est simple : interdire les avortements n'empêche pas les femmes d'avorter, cela les rend juste plus dangereux. En 2020, face à la pression de la rue et grâce à un changement de président, un nouveau projet de loi est présenté. En pleine pandémie de Covid-19, le motif sanitaire est celui qui est le plus développé. Mais le lobbying des anti-choix est féroce...

Épisode 3/3 | ​Sororités latines

Avant le passage à la nouvelle année, avec 38 voix pour et 29 contre, le Sénat légalise l’avortement. Un cri de victoire s'élève : Es ley ! (« C’est légal ! »). L'exemple de l'Argentine inspire au-delà de ses frontières. En 2021, la Cour suprême du Mexique juge inconstitutionnelle la criminalisation de l'avortement. En février 2022, la Colombie dépénalise l’avortement jusqu’à la vingt-quatrième semaine de grossesse. Des décisions historiques car elles traduisent des avancées majeures pour les droits humains en Amérique latine. Alors qu'au même moment, aux États-Unis, on se rend compte que ce droit n'est jamais vraiment acquis... Que la lutte est sans fin.

Les voix de WE MADE IT #3 : 

- Poala Garcia Rey, directrice adjointe d'Amnesty International Argentine​

- Silvia Gabriela Lospennato, députée argentine​

- Lola Schulmann, chargée de plaidoyer chez Amnesty International​ France

- Marie-Laure Stirnemann, fondatrice de l'association argentine Hijos​

- Eva Borjas, ancienne membre du réseau Women help Women et consultante pour la Fédération internationale pour la planification familiale​

- Tanguy Blum, journaliste à Radio France, producteur et animateur de WE MADE IT.  

Agir

ÉCOUTER WE MADE IT

WE MADE IT, notre podcast sur des combats qui ont changé des vies, des victoires qui ont changé des lois. À découvrir sur toutes les plateformes de podcast.

[PODCAST] WE MADE IT #3 | Argentine : IVG, la révolution des femmes - Amnesty International France