Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 5.1/mois
Liberté d'expression
Actions en ligne

2 choses urgentes à faire pour Nasrin Sotoudeh

Cette avocate iranienne spécialisée dans la défense des droits humains et des droits des femmes, a été condamnée à un total de 38 ans de prison et 148 coups de fouet. Agissez pour elle !

Sur Twitter : interpellez le guide suprême de la Révolution de la République islamique d'Iran

.@khamenei_ir Liberté pour Nasrin Sotoudeh, condamnée à 38 ans de réclusion et 148 coups de fouet pour avoir protesté contre le port obligatoire du voile en Iran.

Par mail : Envoyer un message à l'ambassade d'Iran

Copiez-collez ce message ci-dessous et envoyez-le à l'adresse de l'ambassade d'Iran : ambassadeur@amb-iran.fr en nous mettant en copie : ddh@amnesty.fr

Votre Excellence Monsieur Khamenei,

Nasrin Sotoudeh, éminente avocate spécialisée dans la défense des droits humains  et des droits des femmes est détenue de manière arbitraire à la prison d'Evin à Téhéran depuis son arrestation le 13 juin 2018. Elle a été condamnée à un total de 38 ans de prison et 148 coups de fouet à l’issue de deux procès manifestement iniques.

Le 11 mars, Nasrin Sotoudeh a été informée du verdict de son deuxième procès, après avoir été jugée en son absence et en l’absence de son avocat le 30 décembre 2018, devant la 28e chambre du tribunal révolutionnaire de Téhéran. Elle a été reconnue coupable de sept chefs d’inculpation, certains en lien avec son opposition aux lois relatives au port obligatoire du hijab, notamment pour « incitation à la corruption et à la prostitution » et pour avoir commis ouvertement « un acte immoral… en apparaissant en public sans porter le hijab ». Parmi ses activités légitimes citées à titre de « preuves » contre elle, figurent le fait qu’elle se soit opposée au port obligatoire du hijab, qu’elle ait retiré son foulard lors de visites à la prison, défendu des femmes ayant manifesté pacifiquement contre le port obligatoire du hijab, accordé des interviews aux médias sur l’arrestation violente et la détention de femmes contestant cette obligation, et déposé des fleurs à l’endroit où une manifestante avait été violemment interpellée.  En 2016, elle a été également inculpée d’avoir « formé un groupe dans le but de porter atteinte à la sécurité nationale » et certaines accusations se fondent en partie sur sa collaboration avec trois organisations de défense des droits humains.

Je vous prie de libérer immédiatement et sans condition la prisonnière d’opinion Nasrin Sotoudeh détenue uniquement en raison des activités pacifiques qu’elle mène en faveur des droits humains.

Je vous demande de veiller, en attendant sa libération, à lui permettre d'avoir des contacts réguliers avec ses proches et l’avocat de son choix.

Veuillez agréer, votre Excellence, l’expression de ma haute considération,

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres