Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 5,1 €/mois
Liberté d'expression

Quatre choses urgentes à faire pour Alexeï Navalny

En prison, l'état de santé d'Alexeï Navalny se dégrade. Il est urgent d’agir pour qu'il ait accès à des soins et qu'il soit libéré !

Mise à jour du 23/04/21: les autorités pénitentiaires russes refusaient de lui fournir une assistance médicale appropriée et qu’il consulte les médecins de son choix. Mais après une forte mobilisation internationale il a pu être examiné dans un hôpital civil. Une première avancée. Il a également arrêté sa grève de la faim. Maintenant, le combat continue pour sa libération ! 

Rappelons sa situation : le 17 janvier, Alexeï Navalny est arrêté dès son arrivée à l'aéroport de Moscou. Il revenait d'Allemagne où il avait été hospitalisé plusieurs mois suite à un empoisonnement. Le 2 février, il est condamné à une peine de deux ans et demi de prison. Une décision arbitraire et motivée politiquement. Le pouvoir russe n'a cherché qu'une chose : faire taire une voix critique, Alexeï Navalny étant l'un des principaux opposants à Vladimir Poutine et un militant anti-corruption.

En savoir plus : Portrait d'Alexeï Navalny

Depuis qu'il est en prison, nous sommes très inquiets pour sa santé. Douleurs dans le dos, insensibilité dans les jambes, fièvre, privation de sommeil... plus les jours passent, plus son état de santé se dégrade. Les autorités pénitentiaires russes refusent de lui fournir une assistance médicale appropriée. Alexeï Navalny a entamé une grève de la faim le 31 mars pour protester contre ses conditions de détention. 

Aujourd'hui, la vie d'Alexeï Navalny est à nouveau en danger. Nous devons agir rapidement, et continuer, ensemble d'exiger sa libération !  

Par mail, sur Twitter et Instagram, faisons entendre nos voix : #FreeNavalny ! 

Quatre actions simples 

Envoyer un mail à l’ambassadeur de Russie en France  

Interpeller Vladimir Poutine sur Twitter 

Agir sur Instagram 

Envoyer un courrier à Vladimir Poutine 

Agir

ENVOYER UN EMAIL à L’AMBASSADEUR DE RUSSIE EN FRANCE 

En deux minutes, nous vous proposons d’interpeller l’ambassadeur de Russie en France pour exiger l’accès à des soins médicaux adéquats et la libération d’Alexeï.  

Agir

Agir sur Twitter

Interpellez le président de la Fédération russe, Vladimir Poutine 

@KremlinRussia, l'état de santé d'Alexeï Navalny est très préoccupant. Il doit avoir accès à des soins médicaux de toute urgence et doit être libéré ! #FreeNavalny

https://bit.ly/3ci5lzr

Agir sur Instagram

Instagram est, par excellence, le réseau social de la créativité. Alors, laissez libre cours à votre imagination. Boomerang, vidéo, pancarte, montage, etc. Faites passer le message !

Voici la marche à suivre

1 - Créez une story et/ou un post avec le message suivant en ajoutant la photo de votre réalisation :

Russie : Liberté pour Alexeï Navalny #FreeNavalny 

2 - Taggez sur votre story ou votre post @amnestyfrance

3 - Publiez votre création sur Instagram

ENVOYER UN COURRIER AU PRÉSIDENT POUTINE

Monsieur le Président,   

Je vous écris au sujet d’Alexeï Navalny, opposant politique et militant anti-corruption, condamné à deux ans et huit mois de prison. Détenu illégalement depuis le 17 janvier 2021 il souffre d'une détérioration rapide de sa santé en prison. Il doit être libéré immédiatement et en attendant sa libération, examiné et soigné par des médecins spécialistes qualifiés en qui il a confiance. 

Le 20 août 2020, Alexeï Navalny est tombé gravement malade lors d'un vol à destination de Moscou. Des experts de plusieurs pays ont conclu plus tard qu'il avait été empoisonné par l’ agent neurotoxique Novitchok. Plongé dans le coma, Alexeï Navalny a été transféré en Allemagne en vue de son rétablissement et de sa rééducation.  Navalny est rentré en Russie le 17 janvier 2021 et a été immédiatement placé en détention. Accusé par les autorités de ne pas s'être présenté à son agent de probation alors qu'il recevait des soins vitaux en Allemagne, un tribunal de Moscou a décidé d'emprisonner Alexeï Navalny pendant 2 ans et 8 mois (réduit par la suite de deux mois) pour « violation des conditions d'une condamnation avec sursis ». Comme beaucoup d'autres en Russie, Alexeï Navalny a été arbitrairement arrêté pour son activisme politique pacifique et pour avoir exercé son droit à la liberté d'expression.

La santé d’Alexeï Navalny s’est considérablement détériorée en prison. Il souffre de douleurs débilitantes dans le dos et d'engourdissements dans les jambes et les mains, il a été diagnostiqué par les médecins de la prison avec une double hernie à la colonne vertébrale et son état semble s'aggraver. Son état peut être encore compliqué par les séquelles de son empoisonnement. Alexeï Navalny a entamé une grève de la faim le 31 mars pour protester contre le refus de l’administration pénitentiaire de lui fournir une assistance médicale adéquate. Les autorités russes sont chargées de fournir ces soins médicaux. Cependant, malgré des demandes répétées, ils ont refusé à Alexei Navalny les visites d'un médecin de son choix. 

En plus de ses graves problèmes de santé, Navalny a également signalé qu'il était réveillé par des gardiens de prison toutes les heures toute la nuit, nuit après nuit. 

La Russie a l’obligation de respecter et de protéger les droits à la vie et à la santé des prisonniers et de les protéger contre la torture et autres mauvais traitements. 

Il lui est reproché de manière absurde de ne pas avoir respecté ses conditions de probation, liées à une condamnation passée que la Cour européenne des droits de l’homme a elle-même jugée politiquement motivée.  En tant que président de la Fédération de Russie, je vous exhorte à user de votre autorité pour assurer à Alexeï Navalny un accès immédiat à un médecin spécialiste en qui il a confiance, en attendant sa libération. Vous devez mettre fin à l’intimidation et la persécution de celui-ci ainsi que de tous les autres militants politiques pacifiques.   

Veuillez recevoir, Monsieur le Président, l’expression de ma haute considération.  

Destinataire 

Président de la Fédération de Russie 

Vladimir Vladimirovich Poutine  

Rue Ilyinka 23  

103132 Moscow  

Fédération de Russie