Richard Branson rejoint le Conseil mondial d'Amnesty International

[09/02/2016]

L’entrepreneur et philanthrope Richard Branson s'apprête à rejoindre le prestigieux Conseil mondial d'Amnesty International, a annoncé l'organisation mardi 9 février 2016.

« Richard Branson, qui défend de longue date et de manière visible les questions de justice sociale, va unir sa voix à celle d'Amnesty, ce qui aura un écho formidable. Personnalité influente d'envergure internationale, ses efforts contribueront à relayer notre message auprès d'un nombre accru de citoyens dans le monde, et à les mobiliser pour défendre les droits humains », a déclaré Salil Shetty, secrétaire général d'Amnesty International.

« Je suis ravi et très honoré de rejoindre le Conseil mondial d'Amnesty International, a déclaré Richard Branson. Depuis plus de 50 ans, Amnesty défend sans relâche l'idée que les droits fondamentaux sont universels et non négociables, s'exprime librement face aux dirigeants, donne de l'espoir aux opprimés, aux tyrannisés et aux exclus. Je me réjouis de travailler avec les autres membres du Conseil et la formidable équipe d'Amnesty pour mener à bien cette importante mission. »

Richard Branson défend depuis longtemps les questions liées aux droits humains à travers le monde : il est favorable à l'abolition de la peine de mort, prône une réforme de la justice pénale, défend les droits des lesbiennes, des gays et des personnes bisexuelles, transgenres et intersexuées (LGBTI) et soutient l'égalité devant le mariage pour les couples de même sexe. Récemment, il a appelé à faire preuve de tolérance et de compassion en ce qui concerne la crise des réfugiés.

Par l'intermédiaire de sa fondation caritative, Virgin Unite, Richard Branson a contribué à fonder et soutenir The Elders, un groupe indépendant de leaders mondiaux qui se sont réunis pour la première fois en 2007 sous l'égide de Nelson Mandela en vue d’œuvrer ensemble en faveur de la paix et des droits humains.

Dernier arrivé au sein du Conseil mondial d'Amnesty International, Richard Branson rejoindra l'auteur brésilien de renommée internationale Paulo Coelho, l'artiste japonaise avant-gardiste Yoko Ono, le financier et philanthrope Krishna Rao, la militante sociale Hadeel Ibrahim et l'entrepreneur Bassim Haidar.

Le Conseil mondial a été créé en 2013 dans le but d'aider à recueillir le soutien public et les ressources financières qui alimenteront le développement d'Amnesty International en Afrique, en Asie, en Amérique latine et au Moyen-Orient.

Ses membres sont invités à soutenir Amnesty International au sein de leurs propres réseaux, et à aider le secrétaire général à identifier et à recruter de nouveaux défenseurs des droits humains. Ils travaillent à cet objectif de diverses manières, en fonction de leur histoire, de leurs domaines de compétence et de leurs centres d'intérêt.