Du 4 au 13 décembre 2015,Ne fermons pas les yeux sur les violations des droits humains

Comme chaque année autour du 10 décembre, journée internationale des droits de l’homme, Amnesty International invite les citoyens du monde entier à agir en faveur de personnes dont les droits sont bafoués.

Du 4 au 13 décembre 2015, Amnesty International France lance 10 jours pour signer, sa campagne de mobilisation militante. En France mais aussi dans le monde, cet événement implique des milliers de personnes dans plus d’une centaine de pays et donne lieu à l’envoi de millions de lettres, signatures, pétitions, tweets et messages de solidarité.

« Face aux violations graves des droits humains et aux crimes, qu’ils soient perpétrés par des groupes armés ou par des Etats, nous réaffirmerons notre soutien à ceux qui défendent les droits humains partout dans le monde » déclare Geneviève Garrigos, présidente d’Amnesty International France.   

« Des États-Unis à l’Arabie Saoudite en passant par la Grèce, la Syrie et la République démocratique du Congo, les situations des personnes mises en avant cette année sont emblématiques de violations graves des droits humains. Nous appellerons à la mobilisation internationale pour les dénoncer et que les cas de ces personnes ne sombrent pas dans l’oubli. »

La campagne vise à mobiliser l’opinion publique, en France et dans le monde, sur 10 situations emblématiques de personnes menacées dans leurs droits : condamnées à la peine de mort, victimes de torture, de disparitions forcées, de discrimination en raison de leur orientation sexuelle, etc.

Tout le monde peut participer !
Chacun est appelé à passer à l’action, en signant les pétitions sur le site dédié www.10jourspoursigner.org et en participant près de chez soi aux activités publiques.

En France, des centaines d’événements dans plus de 250 villes mobiliseront militants, membres et sympathisants d’Amnesty International ainsi que le public. Des centres d’action proposeront des rencontres, lectures, expositions et activités en faveur de ces personnes.

Weekend Liberté et création au Louvre (entrée libre au public)
A Paris, le 4, 5 et 6 décembre, l’Auditorium du Louvre accueillera Amnesty International France pour le week-end de lancement des 10 jours pour signer autour du thème Liberté et création. Pour assister en présence de personnalités, d’artistes et de témoins engagés aux côtés d’Amnesty International France, aux débats, concerts, rencontres, projections inédites, avec Moriarty, Ai Weiwei, Stephan Eicher, Robert Badinter, Laurent Gaudé et bien d’autres….

Des vies véritablement changées par la mobilisation internationale
Les millions de signatures récoltées et les actions de pression réalisées par des citoyens du monde entier sur les autorités responsables permettent d’améliorer concrètement le sort des personnes soutenues. Par ailleurs, les messages de solidarité envoyés aux personnes victimes de violations de leurs droits ou à leurs proches leur apportent un soutien moral indispensable.

En 2014, 3,2 millions d’actions ont été recensées en dix jours. Parmi les situations mises en lumière lors de la campagne de décembre 2014, Ta Pong Tan, blogueuse vietnamienne, Moses Akatugba, jeune condamné à mort nigérian, ou encore Shaker Aamer, détenu à Guantanamo ont tous trois été libérés cette année.


PETIT-DEJEUNER PRESSE 10 jours pour signer vendredi 4 décembre à 9h30 au Café Ruc, Paris 1er
avec Hussein Ghrer, blogueur syrien et ancien prisonnier du régime, Serge Kambale, co-fondateur de LUCHA (« Lutte pour le Changement ») en RDC, Vadim Jean, réalisateur du film « In the land of the Free », Tessa Murphy, chercheuse sur les Etats-Unis pour Amnesty International, et Geneviève Garrigos, présidente d’Amnesty International France.

 

081015%20AMNESTY%20120x176_B

personnes en danger