Côte d’Ivoire : 5 ans après le drame des déchets toxiques, le Président de Trafigura pourrait être poursuivi en justice

Opération de nettoyage de déchets toxiques,  Abidjan © APGraphicsBank
Opération de nettoyage de déchets toxiques, Abidjan © APGraphicsBank

[24/02/2012]

Le 30 janvier 2012 la Cour d'appel d'Amsterdam a déclaré le Président de la société Trafigura, Claude Dauphin, passible de poursuites pénales aux Pays-Bas dans l'affaire du Probo Koala. Amnesty International se félicite de cette décision, qui ouvre la voie à l’établissement des responsabilités de la société Trafigura et adresse un message fort à l’attention de toutes les entreprises, impliquées dans des violations des Droits de l’Homme.


En juillet 2006 le navire Probo Koala, affrété par Trafigura, transportait des déchets toxiques afin qu’ils soient traités et a fait plusieurs escales dont le port d’Amsterdam avant d’être déchargés à Abidjan en Côte d’Ivoire. Les zones atteintes souffrent encore des dégâts provoqués par cette opération et plus de 100 000 personnes ont été affectées et 15 décès avaient été signalés.

Le tribunal d'Amsterdam avait décidé en juin 2008 de ne pas poursuivre Claude Dauphin, un des fondateurs et l'un des actuels directeurs du négociant en produits pétroliers qui avait affrété le cargo. Le 6 juillet 2010, la Cour de cassation avait renvoyé l'affaire devant la cour d'appel d'Amsterdam.

Selon la Fédération internationale des ligues des droits de l'Homme, le Président de la société TRAFIGURA aurait eu connaissance et serait impliqué dans les décisions prises dès le départ du navire des Etats-Unis jusqu’au déversement des déchets toxiques en Côte d’Ivoire. Il pourrait être poursuivi pour exportation illégale de déchets toxiques.

Pour Amnesty International c’est un pas positif vers l’établissement de la justice, cependant plusieurs éléments devraient encore être examinés parmi lesquels l’indemnisation des milliers de victimes du déversement des déchets toxiques.

Pour en savoir plus :

Rapport de la FIDH : L’affaire du Probo Koala relancée : Le Président de Trafigura passible de poursuites aux Pays-Bas - Quid de la procédure en France ?
(3 février 2012)